Prévenir plutôt que guérir, telle est la devise de la Naturopathie ! Sortons de nos schémas occidentaux et soyons acteurs de notre santé. Le naturopathe nous propose des techniques et moyens naturels pour rester en bonne santé.

Naturopathie-vignettes

La naturopathie… prévention, santé et vitalité !

Pierre-Valentin Marchesseau est fasciné par la « merveilleuse machine humaine qu’est le corps ». Il étudie la façon de lui apporter les meilleures conditions pour le maintenir dans son état de bon fonctionnement originel. Il devient le père de la naturopathie en France en créant la première faculté libre en 1935.

La naturopathie est un système complet et cohérent qui mise avant tout sur la stimulation des mécanismes naturels d’auto-guérison du corps. Avec une approche globaliste de l’individu, sa première vocation est la prévention. Elle agit sur le terrain en mettant en place une hygiène de vie adaptée à celui-ci. En effet, plus le terrain est renforcé, moins le symptôme n’aura de prise.

Quand c’est nécessaire, la naturopathie peut être une pratique complémentaire à la médecine, en accompagnant des pathologies chroniques par exemple.
Toujours en fortifiant le terrain ou en protégeant le foie et le système digestif lors de traitements allopathiques lourds. Le naturopathe ne fait ni diagnostic médical, ni ordonnance, il fait un « conseillancier ». La personne a alors toute latitude pour mettre en place les conseils proposés et modifier ses habitudes de vie pathogènes.
Les résultats sont excellents dès lors que le consultant est conscient de sa problématique et devient un acteur appliqué dans sa démarche de santé : on note alors 80 à 90 % d’amélioration !
L’investissement de la personne est donc la clé du succès.

Chez le Naturo…

La première séance dure entre 1h et 1h30. Elle  débute par une anamnèse, un questionnaire sur tous les aspects de la vie de la personne.
Le naturopathe fait un bilan iridologique : l’étude de l’iris renseigne sur les forces et faiblesses, l’hérédité et les tendances pathologiques de la personne.
L’iridologie est le « scanner holistique de terrain » du naturopathe ! Il poursuit son entretien par un bilan émotionnel et un bilan de son alimentation quotidienne. La synthèse donne un bilan global du terrain très précis. Les conseils qui en découlent seront donc personnalisés.

Le naturopathe s’appuie ensuite sur 10 techniques : 

1. La psychologie ou hygiène neuropsychique : relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle…
2. L’alimentation ou hygiène nutritionnelle : diététique, nutrition, cures saisonnières, …
3. Les exercices physiques ou hygiène musculaire et émonctorielle : gymnastiques douces, culture physique, yoga, stretching…
Ces trois premières techniques, dites majeures, sont nécessaires et suffisantes à l’entretien de la santé. Il est parfois nécessaire d’ajouter une des 7 techniques complémentaires mineures, pour retrouver l’équilibre de toutes les fonctions du corps.

4. L’hydrologie : utilisation de l’eau chaude, froide, tiède, alternée ; en douche, bain, thalassothérapie, thermalisme…
5. Les techniques manuelles : massages non médicaux de type californien,
coréen…
6. Les techniques réflexes ou réflexologie
7. Les techniques respiratoires empruntées au yoga, aux arts martiaux ; les méthodes de Plent, du bol d’air Jacquier, de ionisations
8. La phytologie : plantes revitalisantes, drainantes, adaptogènes et les huiles essentielles ou aromatologie
9. Les techniques énergétiques : utilisation d’aimants, magnétisme
10. Les techniques vibratoires : utilisation des couleurs, des rayonnements solaires, de la musique

Ces techniques sont couplées à des cures : la cure de « détox », la cure de revitalisation, la cure anti-radicalaire et la cure de stabilisation.
Les séances peuvent s’échelonner sur plusieurs mois, le temps nécessaire à chacun d’aider le corps à retrouver sa vitalité optimale. Mais très vite un profond bien-être émerge et donne envie de poursuivre les efforts. Au fil du temps, de simples rdv aux changements de saison peuvent devenir suffisants pour entretenir son équilibre et sa santé. A terme, l’hygiène de vie apportée par la naturopathie devient une vraie philosophie !

naturopathie-hiver

LES CONSEILS DE NELLY, NATUROPATHE

« Notre énergie en hiver descend comme la sève des plantes. Avec la diminution du soleil, le besoin d’intériorisation et de cocooning est plus fort. Plus sédentaires qu’en été, nourris avec moins de fruits vitaminés, nous devons lutter contre le froid, la fatigue et les virus. De quoi avoir le moral dans les chaussettes ! L’alimentation doit donc être plus calorique et riche en nutriments pour soutenir le système immunitaire.
Pour doper l’immunité, on utilisera de l’echinacea purpurea, les huiles essentielles de ravintsara, d’eucalyptus radiata et de thym à tujanol,  de la propolis et de l’acerola.
Pour soutenir l’énergie, le ginseng ou l’ashwagandha ou encore la maca seront très utiles.
Olive en fleur de Bach apportera de l’endurance, Wild Rose du dynamisme.
Pour l’apport en vitamines, enzymes et l’équilibre acido-basique : Algues en salade, jus crus de légumes et fruits de saison (1 à 2 verres par jour entre les repas).
Des aliments anti-déprime : poissons gras, fruits de mer, huile de colza, jaunes d’œufs, betterave crue, chocolat noir et noix.
N’oubliez pas de respecter vos besoins de sommeil et continuez à faire de l’exercice physique. Ressourcez vous dans la nature, marchez, respirez et profitez du soleil ! »

TROUVER SON NATUROPATHE

La pratique n’étant pas encadrée, il faut être vigilant. Choisissez un naturopathe qui a fait au minimum 3 ans d’études et qui est membre d’une association de naturopathes agréés (FENHAMAN, FENAVI, APNF).

TROUVER SES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES

Sur internet, choisissez un laboratoire connu, ayant au moins 10/20 ans d’existence, preuve de sérieux et de professionnalisme. Le naturopathe peut aussi vous donner en séance un bon de commande d’un laboratoire qu’il recommande. Les compléments peuvent également se trouver en pharmacie ou magasin bio.

BUDGET MOYEN

Il faut compter environ 50 à 70 € pour la consultation et environ la même chose pour l’achat des compléments alimentaires. Si votre budget est serré, n’hésitez pas à le dire pour prioriser les produits conseillés.