Révolution ou retour à l’essentiel, les « hugs » se partagent aujourd’hui sans tabou lors d’événements organisés un peu partout. Plutôt réservé à la sphère privée, le câlin s’exporte donc pour descendre dans la rue et prendre de vraies lettres de noblesse : on parle même de « calinothérapie » !

Mais quel est son secret ? Car ce geste généreux n’est pas que symbolique. La science nous a amené la preuve de sa capacité à nous rendre plus heureux. Comment ?
Et bien, pour peu qu’il dépasse  les 20 sec. le câlin  déclenche la production d’ocytocine, reconnue comme « l’hormone du bonheur ». Ce contact nous apaise, nous rassure et resserre les liens.
Un véritable geste gratuit très profondément illustré par l’indienne Amma qui partage, par l’étreinte, l’Amour Inconditionnel qui l’habite. Entraînez-vous car le 21 janvier démarre la journée mondiale des Câlins ! Faites-vous du bien, la  solution est dans vos bras!